Axe développement de soi

C’est l’œil de l’autre qui nous permet de nous construire en tant qu’individu. Cette sensation d’existence se construit au quotidien. Elle est génératrice de tensions internes, de doutes. Les voies utilisées pour y faire face construisent notre identité. L’estime de soi qui se dégage dans la réussite face aux problèmes résolus nous permet une certaine autonomisation.

Le travail tel qu’il est envisagé par Françoise Lowinsky donne accès à la reconnaissance, c’est flagrant dans les interventions qu’elle dirige en milieu scolaire. Cette reconnaissance des capacités de chacun génère de l’amour, de la confraternité, de la confiance en soi. La socialisation de l’individu passe par la valorisation des capacités de chacun, ce qui permet au groupe d’exister avec son identité propre et donc de pouvoir fonctionner, car chacun a trouvé sa place. Cette valorisation en synergie des individus permet la compétitivité du groupe dans le respect de valeurs fondamentales ; telles : le respect par l’écoute et l’entraide, l’honnêteté, le courage, la détermination.

L’émulation est porteuse de plus de valeurs que la compétition. Le groupe est alors performant dans la durée, si les préceptes sont respectés.